Comment choisir une calculatrice graphique ? Quels sont les critères ?

L’avènement de la calculatrice graphique

casio-fx-7000g-mLa première calculatrice graphique conçue pour le grand public a été la Casio fx-7000G, qui a été commercialisée dès 1985. L’avènement de la calculatrice graphique a été un bond en avant significatif en terme de technologie et de puissance de calculs sur tous les modèles de calculatrices précédentes. Jusque-là, les calculatrices ne peuvaient traiter qu’un seul calcul à la fois, mais le Casio fx-7000G pouvaient effectuer une série de calculs basés sur des formules ou des fonctions que l’utilisateur avait entré. En outre, elle peut stocker les résultats des calculs effectués dans sa mémoire interne. Le Casio fx-7000G a également été la première calculatrice qui permettait la programmation par l’utilisateur.

Pour une calculatrice graphique qui peut non seulement tracer tout type de courbes mais surtout les afficher à l’utilisateur sur son écran, il fallait un affichage plus puissant que ce que les versions précédentes offraient. Pour résoudre ce problème, Casio a intégré un écran à matrice de 96×64 pixels permettant de tracer des graphiques à barres, des graphiques algébriques, des lignes de régression, et les courbes de distribution normales.

Lorsque Casio introduit la calculatrice graphique, ils ont opté pour un processeur personnalisé conçu sur la base du Z80, qui est le processeur qui a été utilisé pour les ordinateurs personnels de l’époque. Comme les ordinateurs de l’époque étaient relativement basiques eux-mêmes, les calculatrices graphiques étaient capables de réaliser beaucoup des mêmes fonctions, ce qui les rendaient essentiellement des ordinateurs de poche.

hp-28c-mUne fois que Casio a ouvert les portes du marché des calculatrices graphiques, d’autres entreprises ont rapidement suivi. En 1987, Hewlett Packard a publié la série HP-28, qui était la première calculatrice capable de résoudre des équations symboliquement. Elle était disponible en deux modèles: le modèle HP-28C et les modèles HP-28S. Les deux modèles ont un boîtier à clapet avec un clavier alphabétique sur le côté gauche et une disposition de clavier scientifique standard sur la droite. elles ont également eu un écran LCD à matrice à 137 × 32 pixels.

La calculatrice graphique HP-28C a été la première calculatrice graphique qui avait un système de calcul formel (CAS) et elle disposait de 2KB de RAM. En 1988, le modèle-28S HP a été commercialisé, elle avait 32KB de RAM et un processeur Saturn cadencé à 1 MHz, en lui donnant les mêmes caractéristiques que les ordinateurs de bureau, c’était vraiment des mini ordinateurs de poches !

Choisir une calculatrice graphique

Les calculatrices graphiques neuves valent entre 25€ seulement à plus de 200€ pour les modèles les plus évolués, donc avant d’acheter une, il est préférable de réfléchir aux fonctionnalités dont vous avez réellement besoin et celles qui vous ne sont pas indispensables. Cela vous évitera de dépenser plus que nécessaire sur un outil que vous pouvez utiliser uniquement pour un semestre ou deux.

Presque tous les étudiants ont besoin d’une bonne calculatrice graphique à un moment donné durant leurs parcours scolaires. En effet, ce type de calculatrices peut grandement faciliter les choses. Une calculatrice graphique peut afficher des équations et des formules exactement de la même manière que vous le feriez sur un morceau de papier. Afficher des fractions de façon compréhensible et vous pouvez utiliser des symboles mathématique sans limitation. Cela permet la lecture d’une calculatrice graphique beaucoup plus facilement, ce qui est particulièrement utile surtout pour les novices.calculatrice-graphique-couleur

Le système CAS qui signifie Computer Algebra System permet de rendre les calculatrices graphiques plus rapides en calculs et plus efficaces. Au lieu d’avoir à donner une définition numérique pour chaque variable, vous pouvez simplement utiliser les symboles algébriques. Ceci est une nécessité absolue pour les calculs complexes, qui non seulement rend votre vie plus facile, mais permet aussi à la calculatrice graphique de résoudre des équations avec un plus grand nombre de variables inconnues.

Seuls les modèles les plus chers sont disponibles avec des écrans en couleur, et certaines ont même des écrans tactiles. Un écran couleur est certes plus agréable et rend la lecture des graphiques plus aisée mais n’est pas indispensable. Ceux qui pensent utiliser très souvent leur calculatrice avec une utilisation axée sur les mathématiques devraient certainement opter pour un écran couleur, mais pour ceux qui ont besoin du strict nécessaire et pour une utilisation occasionnelle, il est peut être préférable de choisir un modèle moins coûteux, sans un écran couleur.

Les graphiques en 3D est une autre caractéristique qui est seulement utile pour des classes particulières. Les calculatrices à graphiques 3D permettent de tracer des fonctions multivariables sur les axes des x, y et z, par opposition aux calculatrices graphiques classiques dont seulement les axes x et y peuvent être représentés. Ce type de calculatrice est clairement un luxe pour la majorité des étudiants qu’une caractéristique essentielle, alors que ceux qui prennent des cours plus poussés en mathématiques ou en prépa feront peut être d’une calculatrice 3D leur nouveau meilleur ami.

Deux questions courantes sur les calculatrices graphiques

L’une des questions à se poser avant tout achat d’une calculatrice, que l’on soit parent, élève ou étudiant est « pendant combien de temps sera-t-elle utile ? » Ou encore « Pendant combien d’années scolaire sera-t-elle à la hauteur ? » Les calculatrices graphiques sont un outil essentiel dans un certain nombre de classes de sciences et de cours de mathématiques. Ceci est loin d’être une liste exhaustive, mais un étudiant sera amené à utiliser une calculatrice graphique en cours d’algèbre de tous les niveaux, en géométrie, pour la trigonométrie, la biologie, la physique, la chimie, la gestion, la finance, et les statistiques.

Une autre question commune est de savoir si il faut acheter une calculatrice avec une batterie rechargeable ou une qui utilise des piles alcalines standards. Alors que beaucoup de gens ces derniers temps préfèrent les appareils rechargeables, acheter une calculatrice qui nécessite des piles alcalines peut être un meilleur choix pour ceux qui utiliseront leur calculatrice graphique de façon occasionnelles ou si la calculatrice n’a pas un écran couleur.

Si un étudiant oublie accidentellement de charger son appareil avant un examen, il n’y a rien qu’il puisse faire à ce sujet et il devra soit faire le contrôle sans sa calculatrice graphique, ou se précipiter dans un magasin pour acheter une calculette qui prend des piles alcalines. Même si elles sont chargées, l’étudiant prend toujours le risque que la batterie cède pendant un cours ou un examen. Les modèles qui prennent des piles alcalines seront toujours prêtes à l’emploi aussi longtemps que l’étudiant prend la précaution de garder quelques piles supplémentaires dans son sac à tout moment.

N’hésitez pas à aller faire un tour sur notre top 10 des meilleures calculatrices graphiques.